DISCOGRAPHIE :
 

1996
La Prana

1997
Past isn't ..

1997
Llewella

   


La prana Digipack
Style: Heavenly-voice féérique, poésie slave.
References: Cocteau Twins, Ordo Equitum Solis.

Avril 1996 - 15 Titres inédits - 37'

Percussions, guitare acoustique, synthés, voix nous convient chez les Esprits de la Nature laissant place parfois à la voix de Michel et ses poèmes en Polonais.

Titres: Les elfes de la lumière / Totentanz / L'étoile oubliée / Spirit's skin / HôH / To Chyba wszystko / Cobalt / Ultimatum / Frozen legend / Lorna / Psaume / Fetish / Faust / L'imaginaire / Na Zausze

 

Commander CD

Ecouter l'album et télécharger "équitable"

Achat MP3 :

 

 

 

Chronique : ELEGY
  "Le mélange des langues (française et polonaise) et la combinaison des voix (masculine et féminine) offrent une richesse étonnante aux compositions de XVII VIE. L'acoustique de l'ensemble, aérienne et majestueuse, les transporte dans des contrées voisines de celles habitées par Rise & Fall of a decade ou Lisa Gerrard. On ne se lasse pas de ces chansons bourrées d'ambiances féeriques ; le tourbillon dans lequel nous emporte XVII VIE est peuplé d'elfes et de lutins et restera en mémoire comme un voyage troublant et passionnant."


 

Les ielles Digipack
Style: Heavenly voice, cold wave
References: Cocteau Twins

Avril 1997 - 13 Titres inédits - 37'

TITRES: Derniers chemins d'automne / Prelude / Receive / The voice / Essai / No more / Solstice / To chyba wszystko / Spirit's skin / Cocteau hommage / Ultimatum / Made in heaven / Final

Past isn't dead est la réedition des premiers morceaux de XVII VIE. CD collector disponible uniquement en édition limitée à 500 ex.

Epuisé

 

Article par Stanislas Chapel

De DERNIERS CHEMINS D’AUTOMNE, la première formation, nous ne saurons rien ; seul un titre (certainement issu de la démo) subsiste, recueilli sur la compilation " PAST ISN’T DEAD " couvrant la première période 1988-1994. L’expérience se poursuit sous le nom XVIIème VIE, le groupe se compose alors de Franck (guitare, clavier, percussion, arrangements), Karin (voix, percussions, clavier) et Michel (chant, guitare et cloche).
Ce n’est qu’en 1995, avec la parution de la Miniature (cassette n°20) " L’ETOILE OUBLIEE " sur le jeune label nantais PRIKOSNOVENIE, que XVIIème VIE apparaît au grand jour. Les quatre titres (dont trois seront repris sur la compilation " PAST ISN’T DEAD ") qui composent cette cassette parviennent à charmer les oreilles les plus exigeantes, on cite à leur propos COCTEAU TWINS, ATARAXIA...
1995 : dans la foulée de ces débuts prometteurs, la compilation " TRES HORS 2 " permet de découvrir un titre en avant-première de l’album (Lorna). Une attente fébrile s’instaure avec l’annonce de cette parution imminente ; " LA PRANA " est un premier album magistral où le trio n’hésite pas à explorer d’emblée des voies des plus personnelles. L’intimisme, la délicatesse sont auréolés de chatoiements nébuleux. Heavenly majestueuse et touchante, la musique de XVIIème VIE oublieuse du monde moderne, empreinte de la tristesse millénaire des Elfes dissipe les cendres et irise la terre. Cet album est celui de la reconnaissance ; hélas, malgré son succès critique, seul le public d’initiés goûte ses parfums subtils ; mais le trio auquel s’ajoute sur deux titres Anastasia (violon) peut d’ors et déjà s’enorgueillir d’avoir un son et un univers propre, ce qui n’est pas le cas de bien des groupes heavenly...
Pour inaugurer la subdivision IRIS dédiée aux voix féminines, PRIKOSNOVENIE édite une compilation, " IRIS ", sur laquelle on découvre deux nouveaux titres de XVIIème VIE (Repitissa et Mermaids). Le contraste entre les débuts du groupe et ces titres est saisissant, le chant de Karin s’élevant inexorable avec la précision des larmes égrenées une à une ; rejoignant JACK OR JIVE au bord de l’abîme des sens mis à nus.
1997 : l’album " LLEWELLA " consacre le groupe en ouvrant de nouvelles perspectives grâce notamment à l’intégration d’Anastasia qui permet d’enrichir le registre sonore. Plus abouti au niveau de la production que le premier album, " LLEWELLA " marque la fin d’une période ; les deux musiciennes entamant une carrière parallèle au sein de LES SECRETS DE MORPHEE, laissant craindre un avenir incertain pour XVIIème VIE...

 


Lewella CD
Style: Gothic-heavenly voice féérique
References: Dead Can Dance, Stoa.

Novembre 1997 - 12 Titres inédits - 40'

Violon, percussions, voix pour un voyage féérique au pays de Brocéliande, un deuxième album sublime entre le dépouillement des choeurs d'Arvo Part et la magie de Dead Can Dance.

TITRES: Flux / La valse des Korrigans / Repetissa / Serena / L'enchanteresse / Mana / Phalene / Anaka / Llewella / Cybel / La marche vers Broceliande / Reflux

: Llewella - Cybel

Commander CD

Ecouter l'album et télécharger "équitable"

Achat MP3 :

 


 

DISCOGRAPHIE
1994 : Past isn't dead (K7) - Autoproduit
1995 : L'étoile oubliée (K7 miniature) - Prikosnovénie
1996 : La Prana (CD) - Prikosnovenie
1997 : Past isn't dead (CD) - Prikosnovenie
1997 : Llewella (CD) - Prikosnovenie

COMPILATIONS :
1995 : Très Hors 2 (CD) - Prikosnovénie
1996 : Iris (CD) - Prikosnovénie
1997 : Heavenly voices 4 (CD) - Hyperium
1997 : Musica Celestia 2 (CD) - Cri du chat
1997 : Taste This 7 (CD) - Discordia
1999 : Storm the Palace (CD) - Palace of worms

Line up :
Karin Mérat : chant, percussions, claviers.
Franck : guitare, claviers, percussions.
Anastasia : violon, claviers.