DISCOGRAPHIE :
LYS


Melisse
2004


Roi-Lune
2002

 

 

 


 

Satya
MaxiCD



Genre: Carillon, relaxation, berceuse
2008


Un rêve doux

«La fleur de Lys mélange magie blanche, ambiances de nature, percussions et modernités électroniques. Avec Satya, les titres méditatifs à base de carillons shanti, de violons joués par Ivo Sedlacek célèbrent l'arrivée sur Terre de ma fille et celui du mystère de la naissance.»
Frédéric


MP3 : En approchant des rivages bleus



Commander CD

Ecouter l'album et télécharger "équitable"







Mélisse Digipack

Genre: oniric ethnica , trip-hop ethnique
Avril 2004 (45') - 12 titres - Digipack

Lys nous offre son deuxième album «Mélisse», plus calme, plus travaillé que «Roi lune». L’écoute se veut douce, rêveuse, bercée par la Nature et la sensualité de ses sons. Les influences orientales et l’ esprit shamanique de LYS ressortent avec les collaborations de Liz Van Dort de Faraway ainsi que celle de Francesco Banchini de GOR. Parfois, on entend la brise souffler dans les feuilles d’un arbre, faisant résonner les voix des êtres tout autour, ou bien des vagues progressives de percussions tribales et arabisantes.
«Mélisse» se déroule autour de mélopées électro ethniques mais aussi au travers des poèmes présents sur quelques morceaux. De la poésie où la Nature et la chaleur des mots ondulent sur un corps de femme. Les ambiances sont mystiques, les instruments incantatoires. Les murmures féminins comme la voix de Mihaela Repina de PinknRuby sur le titre «Rebirth» font le chant des Sirènes et les percussions, les flots hypnotiques de cet album envoûtant.

Titre : 1- MâHâta 2- Zên 3- Des rivages atlantes 4- Toi 5- Rebirth (Chatrix) 6- Venus 7- Mélisse 8- Un palais d'or 9- Mirzo 10- Aranda 11- Fleur carnivore 12- Sage-oiseau


MP3 : Zên

MP3 : Melisse



Commander CD

Ecouter l'album et télécharger "équitable"

Achat MP3 :

 

Vous aimez, vous aimerez :

Love Sessions

 
   
Roi - lune Digipack

Style: Trip-hop-ethnique
References: Von magnet, Lisa Gerrard
octobre 2001 - 12 Titres - 45'

Cette musique dessine un voyage onirique, lunaire. Rythmiques hypnotiques et transe, paysages mystérieux dans lesquelles un corps masculin et féminin s'enlacent. LYS résonne comme les vibrations d'un rituel amoureux où, les émotions apparaissent sous forme de voiles. On retrouve les ambiances d'un VON MAGNET Mezclador, d'ATLAS PROJECT ou de l'ethnique ARBRE NOIR ou bien encore des chansons de Lisa Gerrard. On croisera aussi sur cet album kaléidoscopique: Phil von, Mimetic, GOR ou Christian Wolz.

TITRES: COULEUR HODGKIN / SYRTHE / KARN - AVA / H' YEL / KALOAT / JOLI PASSEUR / EDEN / SOLSTIS LADY MASSAYA / RIELYA / SELZAM / MORPHO X

 
MP3 : Syrthe



Commander CD

Ecouter l'album et télécharger "équitable"

Achat MP3 :


DISCOGRAPHIE
2004: Mélisse
2001 : Roi - lune

 

INTERVIEW:
Comment est nè LYS ?

Depuis mes 15 ans, j’ai toujours voulu faire de la musique. Je me suis acheté un synthé et un 4 pistes pour mixer ma voix et j’ai fait Geisha Mermaid influencé par Les Pink Dots. Plus tard, j’ai joué dans un trio plus rock: Nang-Faa. Je voulais revenir à un travail solo alors j’ai crée LYS en 2000.


Est-il facile de concilier la direction du label Prikosnovenie et la création musicale ?
Ce n’est pas toujours facile. C’est très différent. Heureusement je suis bien entouré au sein du label. J’apprends à m’organiser, me discipliner, me concentrer. Ce qui n’était pas un acquis. Ne plus penser au label en faisant de la musique, ne plus penser à ma musique quand je suis au label.
C’est la voie du samouraï.


Ou puises-tu ton inspiration ?

Je pars souvent d’une émotion (colère, joie, tristesse...), je cole un son et je construis un morceau autour de cette ambiance. J’aime bien l’idée de dégager une ambiance, une sensation, un état. Souvent la Nature est inspiratrice mais je ne sais pas encore retranscrire en musique ce que j’éprouve quand je suis au coeur de la Nature. Je décrirais mes morceaux comme des mandalas, des tranches de vie, avec ce sentiment d’éphémére, de non-fini. Un souffle.


Cet album est plus abouti que le premier, de plus, tu chantes plus dans cet album, quelles impressions ou messages veux-tu faire passer ?
Je crois que je me suis mis un peu plus à nu dans cet album en chantant et en lisant mes poémes. J’exprime mes peurs, mes angoisses et aussi mes joies, mon bonheur de vivre. J’exprime le choix d’être un poéte incarné, j’exprime ma passion de la Nature, des oiseaux, de l’eau. J’espére être aussi vivant que possible.


Il me semble avoir entendu plusieurs langues dans l’album? Quelles sont-elles ?
Je chante et parle en français, sinon ce ne sont que des langues inventées. Je remarque que les musiques que j’ai proposées à Liz Van Dort, Francesco Banchini et Mihaela Repina (PinknRuby) ont engendré des langues imaginaires... Quelles soient réélles ou pas, j’aime la diversité des langues, je crains la dictature de la langue anglaise.


On ressent des influences arabisantes dans la musique, quelles sont-elles ?

J’ai toujours été attiré par l’Orient, le Caucase, les steppes mongoles, l’Oural... il est donc logique que cela ressorte. D’autre part mon grand manitou musical est Francesco Banchini. Il vit à Naples à la croisée du Proche-Orient et de l’Occident, de l’Afrique, lui aussi partage les mêmes attirances.


Y a t-il toujours autant de collaborations que sur «Roi-Lune» ?
J’ai l’impression pour «Mélisse» d’avoir travaillé d’une manière plus solitaire mais finalement cet album est rempli de rencontres. Il y a des morceaux avec Francesco, Liz Van Dort mais aussi Cécile Rabhi d’Anassane, Mihaela de PinknRuby, François Testory alias Sarrazine. J’ai intégré également un morceau composé par mon ami Jérôme Paressant d’Abraxas Project donc c’est très riche!!! Je suis toujours en recherche de partages...