DISCOGRAPHIE :



L'autre nuit - 2001

Phil Von & the Gnawa musicians of fes

 

 


L'autre nuit



Style: Electronique-rituel
References: The Atlas Project, musiques traditionnelles Gnawa
janvier 2001 - 8 Titres inédits - 70'

L'autre nuit est le fruit d'une collaboration entre Phil Von Magnet et les musiciens Gnawa de Fes. Ils ont monté ensemble un spectacle melant danse, chant gnawa et musique electronique. Comme la suite revée de Barbaresque d'Atlas Project, cet album est un entre deux mondes à la fois électronique, ethnique, groove et rituel.

TITRES :
La Parole / Hicham Bilali / Transe Incolore / Eden Miseria / Fs Mejdoub / Parcours / Les Esprits / Derdeba


MP3 : Hicham Bilali

MP3 : Transe Incolore



Achat CD

Achat MP3 :

 

"En quête, en chemin, avide de rencontres ... les pulsations de la médina, la vieille ville de Fès, cur labyrinthe... matrice d'errances et d'inspirations. Ce sont trois générations Gnaouas, trois voix magiques d´un " Blues soudanais " ancestral - Fadel Tati, 70 ans, la mémoire, Mâalem (le maître) Hamid, 44 ans et Hicham Bilali, 18 ans, le disciple danseur - qui m´accueillent au sein de leur confrérie. Me voilà témoin, puis compagnon et enfin initié.
Rituels, concerts intimes, sessions d´enregistrements, jeux de pistes vers la rencontre improbable entre univers gnaoua et orchestrations électroniques.Moncef Al Kadiri me guide dans les méandres métaphysiques de la médina. Entre les lignes de ses poésies teintées de soufisme, la ville secrète et mythique se dévoile.
Aziz El Hachabe, violoniste et compositeur, le dandy des musiques sacrées m'initie au répertoire oriental classique.Il ne me restera plus qu'à réunir et mettre en scène les gnaouas, Moncef, Aziz et moi-même autour d´un disque puis d'un spectacle..." L´Autre Nuit " est une référence à la " Lila " Gnaoua, cette nuit de transe, espace-temps d´une cérémonie magique destinée à " remettre l´âme dans le corps " et où se retrouvent femmes, musiciens, danseurs, médiums, esprits, couleurs, essences. La Lila grâce à sa dimension théâtrale exhorte à la communion nocturne des sens vers le dépassement intime de sa propre rationalité."

Phil Von