DISCOGRAPHIE :
mediavolo modern cause
Unaltered empire
2008


Site de Mediavolo

Myspace


 

 
mediavolo modern cause
Digisleeve limité à 500 ex
Design : Obion
Durée : 44 min

Modern Cause
References: Cocteau Twins, Kate Bush, Blonde Redhead, Radiohead
Style : Pop rock wave
Prik153. Décembre 2011. 44 minutes

Trois ans après ‘Unaltered empire’, voici le nouvel album des Mediavolo. On connaît la passion du groupe pour les sons 80’s proche des sonorités de Kate bush, ou des ballades à la Blonde Redhead. ‘Modern cause’ fait étinceler les mécaniques pop des années 60 à 80, “un patchwork sensible entre les grandes orchestrations de Phil spector et les Arcade Fire”. Chaque morceau est comme un voyage dans ses années électriques et synthétiques teinté du chant émotionnel de Géraldine.
Comme toujours le groupe excelle dans la production, avec leur son ‘anglais’ si typique. Un chef-d’œuvre sensible, rétro et moderne à la fois.

10 Tracks :
1 Dan - 2 You Wish Mark Steered - 3 It's Begun
4 Up Ahead - 5 Killer Storm - 6 Latent - 7 Peggy '60
8 Modern Cause - 9 Keepin' Out - 10 We Danced Today


Keepin'Out

You wish Mark Steered

Dan


commander wanderings Commander

 


 


Digipack + booklet
Limité à 1000 ex
Design : Obion
Durée: 47'06


Unaltered empire
References: Cocteau Twins, Kate Bush, Blonde Redhead, Radiohead
Style : Pop rock wave


3e album de ce groupe Brestois à l’envergure internationale. Comment imaginer à l’écoute de cet ablum que Mediavolo est bel et bien Français tellement le son sonne ‘Brit’. La qualité des mélodies, un son rock ciselé, dandy et cette voix féminine envoûtante rappelant l’élégance des ‘Cocteau Twins’.
Mediavolo s’amuse à aspirer les sons des 70’s et des 80’s et les transformer à la manière de Radiohead. La touche Mediavolo c’est un son très travaillé et surtout Géraldine, une voix d’ange tombé sur terre. Avec des accents lyriques à la ‘Liz Frazer’, la fée réveille nos émotions. Inspiré de la ‘Métamorphose’ de Kafka,
l’album raconte l’histoire de cette jeune femme qui se transforme peu à peu en papillon. Tout d’abord confrontée au rejet des autres, elle va accepter ses ailes et enfin s’envoler. Un album élégant teinté de sentiments mélancoliques mais aussi d’espoir comme un conte de ‘Tim Burton’.

10 Tracks :
1 Treasure box - 2 Dry and brave - 3 Unaltered empire - 4 Cavalry drum - 5 Dr Quayle - 6 To the eye - 7 Black roses - 8 Selling birds - 9 The backroom of my mind - 10 Fanciest scheme


Dr Quayle

Black roses

The backroom of my mind


Commander CD

Video :


Voir vidéo en haute qualité sur youtube (conseillé)  


Chronique :
"Il faudrait avoir un coeur de pierre pour ne pas fondre devant Unaltered Empire, le nouvel opus de Mediavolo. Sensible,  poétique, onirique, aérien, le troisième album  des Brestois s'affirme comme le chaînon manquant entre la pop planante des années 70's et l'esthétique New Wave des eighties. Un peu comme si le fantôme de Sergent Peppers prenait le thé avec Liz Frazer en compagnie de Tim Burton et de Kafka. A l'heure où la nature prend ses quartiers d'hiver, Mediavolo livre un album mélancolique mais lumineux où les échappées contemplatives d'un Cocteau Twins sous opium croisent à la fois les réminiscences toutes radieuses d'un Sundays, télescopent le positivisme pop des Beatles, s'enveloppent d'envolées new wave façon Cure/ Sad Lovers & Giants, flirtent avec la poésie de Kate Bush, s'abreuvent de l'énergie fusionnelle d'un The Gathering.

Un album rare et précieux, élégant et narratif  (il faut prêter attention aux textes) qui « rend meilleur ». Un album, enfin dont le thème,  la métamorphose, est mis en valeur par le dessinateur brestois Obion." R. TALEC




CD

A Secret Sound

Ref : 4AD, Cocteau Twins, ...
Genre : Pop éthérée avec voix féminine....
12 Titres - 57:23'
Dans la plus pure Tradition 4AD!
Bien trop méconnus en France, les Brestois Géraldine et Jac de Médiavolo nous offrent ici leur troisième album. Dans la plus pure tradition des années 80, le groupe réveille avec une maturité surprenante les songes mélancoliques des groupes du label 4AD. Piano aérien, guitares reverbées ou saturées, nappes planantes, voix féminine aérienne et sublime, mélodies pop new-wave et batterie pétillante. La voix enivrante de Géraldine rappellera indéniablement les grandes heures des Cocteau Twins ou de Love spirals Downwards.
Jac, guitariste et compositeur, joue avec cette touche des années 70 (ses références : Mike Oldfield pour des idées de jeu, John Barry et les B.O de films des 60's).
La force de Mediavolo, c'est un univers onirique doux et enchanteur que le dessinateur Obion illustre depuis leur début. Planante et transcendantale la 'Wave' de Médiavolo surprend par sa qualité, une découverte à faire absolument, voir les extraits mp3.

12 TRACKS: *How Does It End * Mass Anasthesia* Resolve* Humane & Live* Death & the City * Secret Sound * Misunderstanding * Hoary Man * Hollow Of You* Dripping Mind * Hunted * Chimera


Extraits mp3

Commander CD

 

Vous aimez, vous aimerez :

Pinknruby

 

Chronique :
"De grande classe, leur pop éthérée et mélancolique offre un aperçu de ce qu'aurait pu être le 4AD des années 2000" D-side

"Quelque part entre lumière et obscurité, transcendance et immanence, mélancolie et exaltation tranquille, entre mélodies saccadées ou apaisées, rythmes limpides ou mystérieux. Quelque part entre ces extrêmes et ces paradoxes, il y a la musique de Mediavolo. Ailleurs. Comme à la frontière de toutes ces choses. Subtile et planante.
Tout se passe comme si les titres de ce dernier opus du groupe brestois vous appelaient pour une balade hasardeuse et solitaire, guidée par la voix hypnotique et fascinante de Géraldine. Sur une partition imprégnée de new wave, pop, trip hop –et finalement peu importe- que signe Jac, une voix qui semble raconter des choses comme « cachées derrière » une réalité visible. C’est l’essoufflement que l’on croit percevoir de « Death and the city », le va et vient trépidant de la vie qui défile, que l’on regarderait derrière une vitre embuée de taxi, de « Human and live ». Les battements d’un cœur, des êtres en marche, en agonie silencieuse, et d’autres qui rêvent. Il y a quelque chose d’organique dans ces compositions où musique et paroles semblent se « correspondre ».
Un univers peut-être baudelairien. Absolument romantique. D’une modernité tout à fait poétique.
"


Petit historique :
Mediavolo est une aventure qui démarre à Brest en 1999 et qui compte cinq membres : Phylémon (batterie et textes), M. Dupraz (guitare et production), Jac (composition et arrangements), Fabrice (claviers) remplacé en 2000 par Azraelle, et Géraldine (chant). La sortie d'un 4 titres auto-produit Perdu dans l'espace permet au groupe d'attirer l'attention du label nantais Saravah Editions, et le premier album Soleil Sans Retour voit le jour en 2003.
En 2004 la formation connaît quelques bouleversements dans son line-up, après la création d’un nouvel album qui ne sortira pas. De l’équipe initiale, c'est Jac et Géraldine qui donneront naissance à A Secret Sound, premier album entièrement en Anglais.
Mediavolo est donc un nouveau duo.
Géraldine
est parolière et chanteuse. Elle a fait partie de plusieurs formations, dont Halloween, formation brestoise en contrat avec Musea Music, et a expérimenté différents styles musicaux, avant de rejoindre Mediavolo.
Jac
compose, arrange, joue et produit la musique de groupe. Il a accumulé un certain nombre d’expériences dans le domaine de la création musicale : bandes originales de courts-métrages, de documentaires et de pièces de théâtre.